Edition spéciale #6février #Journée Internationale Tolérance Zéro aux Mutilations Sexuelles Féminines

Le début de l’année s’accompagne également des préparatifs pour la Journée Internationale Tolérance Zéro aux Mutilations Sexuelles Féminines du 6 février ! Il est vrai qu’au GAMS c’est tous les jours le « 6 février ! »
Toutefois ne boudons pas notre plaisir de partager des moments riches en information, et en temps conviviaux ! Ces occasions d’échanges et de partages sont importants, car seul•e, on ne peut rien, mais ensemble l’espoir est permis !
Au plaisir de vous retrouvez à l’un des nombreux événements « 6 février » que le GAMS organise et/ou pour lesquels nous sommes partenaires ! N’hésitez pas à relayer et à faire connaître ces actions.

GAMS ARA (Auvergne-Rhône-Alpes)
Le  6 février, à 20h30, à l’Espace Albert Camus, dans le cadre de la Journée internationale « Tolérance zéro aux mutilations sexuelles féminines », Pôle en Scènes, en partenariat avec la Ville de Bron et le Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles Féminines (GAMS) Auvergne-Rhône-Alpes, propose une soirée théâtre suivie d’un débat en présence du Pr Daniel Raudrant et de Claire Durand-Morel, Conseillère municipale déléguée à la Parité. Au programme, « F(l)ammes », une pièce de théâtre où dix jeunes femmes « des quartiers », nées de parents ayant vécu l’exil, expertes de leur vie et de leur féminité, prennent la parole… Tarifs : 25€ à 28€. Pour réserver : http://www.billetreduc.com/201452/evt.htm

2018-01-poleenscenes-flammes

 

GAMS Grand Est

Le 6 février, le GAMS Grand-Est animera un débat sur les Mutilations Sexuelles Féminines après la projection du film « UNCUT » au Parlement Européen de Strasbourg.

374px-Europarl_logo.svg

RIFEN Nord-Pas-de-Calais/GAMS Hauts-de-France
Le 6 février, au Centre social Villeneuve d’Ascq, la RIFEN Nord-Pas-de-Calais/GAMS Hauts-de-France propose une soirée Café littéraire avec Diaryatou BAH, auteure de l’ouvrage « On m’a volé mon enfance », Editions Anne Carrière, Paris, avril 2006. « Diaryatou naît en 1985 en Guinée. Son père a 4 épouses et 32 enfants. Elle est confiée à sa grand-mère, qui l’élève dans un village sans électricité. Comme toutes les filles là-bas, elle est excisée à l’âge de 8 ans. A 14 ans, elle retourne à Conakry. Son père la marie par procuration à un Guinéen qui déclare travailler pour l’Union européenne en Hollande. On lui promet un futur époux attrayant, qui soutiendra financièrement sa famille. Munie de faux papiers – elle n’est pas en âge de se marier -, elle débarque en Hollande. Son mari est en réalité un marabout aux tendances sexuelles violentes, qui vit déjà avec une autre femme. Diaryatou fait une fausse couche sans même savoir ce que signifie être enceinte. Elle perd un second bébé car son époux refuse toute assistance médicale lors de son accouchement. Ils partent ensuite pour la France. Diaryatou est pleine d’espoir, mais les violences continuent. Elle vit recluse dans un appartement sombre. Un jour, elle voit, à la télévision, une jeune femme qui témoigne sur les violences conjugales et explique comment elle a fui un mari cruel. Le 20 janvier 2004, Diaryatou fait ses bagages et se retrouve à la rue. Impossible de rentrer chez elle, elle serait disgraciée. Elle obtient finalement de l’aide des autorités. Un long processus d’intégration en France se met en route. Ce livre bouleversant retrace la lutte d’une jeune immigrée clandestine pour sa survie et son identité. » On peut le commander ici Pour tout renseignement  :  06 87 71 67 64

GAMS Ile-de-France 

A l’occasion de la Journée Internationale Tolérance Zéro aux Mutilations Sexuelles Féminines, le GAMS Ile-de-France propose une rencontre publique sur « La situation de l’excision en Guinée-Conakry et dans les diasporas guinéennes d’Europe », en présence de nombreuses personnalités guinéennes, à la Mairie du 20ème arrondissement de Paris. L’entrée est libre, gratuite, sans inscription

Invitationsamedi3février2018

GAMS Normandie

Dans le cadre de la Journée Internationale contre les mutilations Sexuelles Féminines, Tolérance Zéro à l’excision et stop mariages forcés, le GAMS Normandie  vous invite à une rencontre le mardi 6 Février 2018

Programme de 14 h00 à 17 h 00

  • Accueil du public
  • Projection d’un film : » L’été de Noura »
  • Présentation du GAMS Normandie et de ses missions
  • Débat et échanges
  • Goûter convivial

AFFICHE 6-02-2018 fin5_GAMS-page-001

Ta Vie en Main/GAMS Occitanie
Le 3 février, le GAMS Occitanie propose, dés 15h00, à l’Espace des diversités au 38 rue dAubuisson à Toulouse. Au programme :
Dès 15 h 30 à l’auditorium, un conte théâtralisé avec la participation de Woohpy, conteuse Yacouba.
Suivi de débats avec la participation du Collège Supérieur du Droit de l’université Toulouse 1 Capitole et de Nana Camara, Formatrice et conseillère technique à la Fédération nationale GAMS. 
Nous clôturons vers 18h par une rencontre et discussions avec le public autour d’un pot de convivialité.
L’entrée est libre et le public désireux de nous rejoindre est libre de le faire à tout heure.

flyer-tvm-2018

Union des Femmes du Monde/GAMS Sud

À la Maternité de la Conception (pôle Femmes-Parents-Enfants AP-HM) l’équipe médico-chirurgicale s’est organisée pour prendre en charge les victimes de mutilations sexuelles féminines. Le Dr Emmanuelle COHENSOLAL, chirurgien gynécologue, et Françoise COURTOISIER, sage-femme coordinatrice, ont mis en place une permanence d’accueil, de soutien et d’information en lien avec les assistantes sociales. Depuis 2008, l’équipe travaille en collaboration avec l’Union des femmes du monde GAMS Sud, présidée par la comédienne Naky SY SAVANE. Une passerelle est ainsi créée entre l’hôpital et les jeunes femmes, qui trouvent quelqu’un à qui parler sans tabou de ce qu’elles ont vécu, ce qu’elles ne veulent plus vivre, et surtout ne pas faire vivre à leurs filles. « De plus en plus de femmes viennent nous voir, pendant la grossesse ou après l’accouchement », confirme Françoise COURTOISIER. « Si elles ont un problème, elles savent qu’à la maternité on les accueille toujours ». Suivant le souhait des patientes, l’équipe peut aussi assurer la reconstruction chirurgicale.

Mardi 6 février 2018 de 10h à 17h

Amphithéâtre Cabanne
« Zéro tolérance contre l’excision à Marseille et région »
AFF-6-Fevrier-2018-Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un humain ? *