Un homme a été arrêté suite à la mutilation génitale féminine présumée d’une petite fille de deux ans ; il  s’agit du premier cas du genre à Dublin.

Le père est d’origine Somalienne. Il a été arrêté le 24 septembre dernier.

Selon Le Mirror, la fillette aurait été hospitalisée.

En Irlande, les mutilations sexuelles féminines sont condamnées par le “Criminal Justice Act 2012). Les sanctions pénales prévues sont une amende maximale de 10 000 € (environ 8 600 £) et une peine de prison ne pouvant pas excéder 14 ans.

Et concernant la prévalence, ce sont environ 3 780 femmes qui ont subi au moins une forme d’excision qui résident sur le sol Irlandais.

Source (traduction GAMS) : Metro.co.uk & Desert Flower Foundation