Dans la communauté Emberá, en Colombie, parler de l’excision est plus condamnable que la pratiquer

Dans la communauté Emberá, en Colombie, parler de l’excision est plus condamnable que la pratiquer

Karina, 17 ans, fait partie de la communauté Emberá, le deuxième groupe indigène en terme de population présent en Colombie, qui compte 230.000 personnes vivant dans une région qui s’étend de la frontière panaméenne à la frontière équatorienne.   La jeune femme a...