Espace Ado

Tu te poses des questions sur les pratiques traditionnelles néfastes comme les mutilations sexuelles féminines et les mariages précoces | forcés ? Tu es au bon endroit 😉

À propos du GAMS

             La Brochure du GAMS

             Le GAMS signifie Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles, des Mariages Forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants. C’est un nom très long, mais c’est parce qu’il se veut inclusif. En effet, la violence est systémique : pour lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes, aux adolescentes et aux fillettes, il faut envisager la violence comme un phénomène global, dans son entièreté, car une violence en entraîne une autre…

              Nous sommes une une association laïque et apolitique, à but non lucratif. Crée en 1982 par des femmes africaines résidant en France et des femmes françaises, le GAMS est aujourd’hui administré par des femmes et des hommes venus de tous les horizons. Son siège social est situé à Paris, mais il existe de nombreuses délégations et « associations-relais » en région.

Nous avons lancé en mai 2020 un compte Instagram dédié aux mariages forcés. Au programme, des statistiques, de l’actu, des témoignages | interviews, des ressources culturelles etc.

Nos vidéos

1. Qu’est-ce que l’excision ?

2. Mon amie est en danger, que faire ?

3. Qui peut me protéger des MSF ?

4. Le droit interdit les MSF.

5. La réparation.

Café livre

Ressources utiles

Si tu veux approfondir tes connaissances sur le sujet, prépare-toi un thé/café/chocolat chaud et plonge-toi dans ces quelques ressources complémentaires qui sont très bien faites !

Actualités

Pour tout savoir des dernières informations concernant les pratiques traditionnelles néfastes : faits divers, luttes et engagement, éducation, nouvelles politiques et juridiques etc.

Excision : Awa rêve de se revoir entière

Excision : Awa rêve de se revoir entière

Voici un article de Wakatséra qui livre le témoignage d'Awa, excisée à 5 ans : Awa, fille de 23 ans, aurait aimé croquer la vie comme la plupart des filles de son âge. Victime de l’excision dès l’âge de cinq ans, elle découvre en elle, après plusieurs années, des...