Les mutilations sexuelles, le poids de la tradition ? – Table-ronde Strasbourg – 16 octobre 2018

Les mutilations sexuelles, le poids de la tradition ?

Table ronde : Docteur Olivier Garbin, gynécologue-obstétricien, chef de service, CMCO Strasbourg, Président du Groupe Alsacien de Lutte Contre l’Excision et les mutilations génitales féminines (GALCE) / Madame Isabelle Gillette-Faye, sociologue et directrice générale de la Fédération Nationale Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles, des Mariages Forcés (GAMS) à Paris / Madame Linda Weil-Curiel avocate de la Commission pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (CAMS) / Médiatrice : Madame Nicole Greib, Présidente du Planning Familial 67 –  16 octobre 2018

Chaque année environ 3 millions de petites filles et de jeunes femmes sont victimes de mutilations sexuelles, entrainant des conséquences physiques et psychiques lourdes. Les raisons évoquées pour justifier ce geste sont multiples, bien que l’argument principal soit la coutume.

La tradition suffit-elle à justifier une telle violence ? L’excision est aujourd’hui une pratique réprimée par de nombreux Etats à travers le monde dans lesquels elles continuent d’exister.

Quels moyens pour lutter contre cette pratique ?

Evènement organisé en partenariat avec la Médiathèque Olympe de Gouges et le Service droits des femmes et égalité de genre de la Ville et Eurométropole de Strasbourg dans le cadre de l’exposition « Vodou au Féminin » du Château Vodou. Plus d’infos : http://www.chateau-vodou.com/fr/chateau-musee-vodou-strasbourg/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Êtes-vous un humain ? *