Ce n’est pas parce que le hashtag #DayoftheGirl n’est plus dans les top tweets, qu’on ne doit plus agir. Au contraire.

Voilà quelques chiffres qui donnent envie de changer le monde dare-dare.

On se bouge ? avec le  Le Salon des Dames