Un prix Nobel de la Paix dénonce les mariages forcés en Afrique

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

10 millions d'enfants sont mariés de force chaque année dans le monde

« Le mariage forcé des filles de moins de 18 ans est aussi condamnable que l’apartheid et doit être combattu avec la même vigueur », a estimé mardi 6 novembre à Johannesburg l’ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu.

Le prix Nobel de la Paix entend lutter contre les mariages forcés avec la même ardeur que pour l’Apartheid. « C’est un problème que je compare à l’apartheid en Afrique du Sud, que je voudrai combattre avec la même passion, le même engagement que j’ai eu pour combattre l’apartheid », a-t-il déclaré à l’AFP, en marge d’un colloque consacré à la question des mariages d’enfants en Afrique à l’initiative du groupe des Anciens (Elders). Desmond Tutu avait reçu le prix Nobel de la Paix en 1984 pour son rôle dans la lutte contre la ségrégation raciale pratiquée alors en Afrique du Sud.

10 millions d’enfants mariés de force chaque année dans le monde. « L’apartheid cherchait délibérément à réduire au silence une communauté entière, et cette pratique de mariage forcé fait la même chose » a-t-il expliqué. Avant d’affirmer « c’est en fait empêcher des communautés entières de se développer comme elles le pourraient si les petites filles avaient la chance de rester plus longtemps à l’école ». Environ dix millions d’enfants sont mariés chaque année de force dans le monde, selon les statistiques d’organisations de santé publique communiquées lors de la conférence de Johannesburg. Le Niger a le pourcentage le plus élevé de mariages précoces, avec 3/4 des filles contraintes de se marier avant 18 ans, selon ces mêmes sources. Si cette pratique n’est pas rapidement abolie partout, selon Desmond Tutu, « le monde ne pourra jamais atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement fixés par l’ONU pour 2015, avec le but de faire reculer la pauvreté, la famine et de donner à tous un accès à la santé et à l’éducation ». ©Culturefemme.com et AFP

Sources photos : Angazamag.com / Bbc.co.uk

Articles par Kelly B.

Source : http://www.culturefemme.com/news/dans-lactu/20216-desmond-tutu-lutte-contre-les-mariages-forces/

2 réponses sur « Un prix Nobel de la Paix dénonce les mariages forcés en Afrique »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.