Quimperlé. Deux cents danseurs disent «non à l’excision»

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Les marcheurs de Marche en corps sont rentrés à Quimperlé cette après-midi après avoir parcouru 450 kilomètres entre Quimperlé et Angers pour dire «non à l’excision».

Pour célébrer leur retour, une après-midi de fête a été organisée avec l’appui de la municipalité. Après les discours (du maire Alain Pennec, de son adjointe à la culture et à la communication Florence Le Berre, d’Annaïck Morvan, chargée de mission départementale aux droits des femmes, de Véronique Sacré, présidente de Marche en corps et de Koudedia Keita, Malienne impliquée dans le projet), un charme a été planté dans le parc de la mairie.

Un flash mob réunissant environ deux cents danseurs a ensuite été organisé sur la pelouse du parc de la mairie, sur le morceau Non à l’excision, du chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly. La journée s’est achevée sur le concert de Mam’Zelle Lily au Coat-Kaër.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.