Egypte : Al Azhar et l’Église copte ensemble contre la violence sur mineurs

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »4.9.7″ hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Par Radio Vatican | Le 11 mai 2016

 

L’Université al-Azhar, la prestigieuse institution de l’Islam sunnite, basée au Caire, et le Patriarcat copte orthodoxe d’Egypte viennent de publier un document s’engageant à combattre ensemble la violence et les abus sur les mineurs. Un document conjoint, en collaboration avec l’UNICEF, a été signé par le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, et par le grand imam d’al-Azhar, le cheikh Ahmed al Tayyeb.


Protéger les enfants de toutes formes de violence. C’est l’objectif de cette démarche commune, la première dans ce domaine. Dans cette publication intitulée « Paix, amour, tolérance » Al-Azhar, et l’Eglise copte orthodoxe d’Egypte soulignent que la protection des mineurs est une priorité partagée tant par la sensibilité islamique que par la sensibilité chrétienne. 11 formes de violence et de pratiques néfastes sont dénoncées et parmi elles le mariage forcé, la mutilation génitale féminine ; les abus sexuels, mais aussi la violence au sein des familles ou dans les écoles. Selon l’agence Fides, au-delà des déclarations de principe, cette initiative prévoit l’implication d’au moins 850 responsables d’églises et de mosquées.

 

Tous suivront, cette année, des cours de préparation ad hoc pour s’engager ensuite directement dans des campagnes d’information visant à sensibiliser l’ensemble de la population à une plaie qui frappe sous différentes formes toute la société égyptienne. Pour l’UNICEF, partenaire de l’initiative, cette démarche intervient à un moment critique pour la région, alors que les enfants connaissent des niveaux de violence sans précédent. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance espère que d’autres institutions religieuses dans la région l’approuveront et travailleront ensemble pour éradiquer toutes les formes de violence contre les enfants.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

3 réponses sur « Egypte : Al Azhar et l’Église copte ensemble contre la violence sur mineurs »

Excellente nouvelle.

Svp :
« (RV) » = Radio Vatican (?).

« abus » me semble être une mauvaise traduction de « abuse » qui signifie aussi « SÉVICE ».

« OB-HD » = ?

Bonjour, il s’agit bien en effet de Radio Vatican. Et effectivement, « abuse » est un faux-ami en français traduit souvent à tort en « abus » au lieu de « sevices ». Cordialement, l’équipe du Gams.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.