Le Festival Femmes en résistance à la résignation honore le clitoris

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » custom_padding= »0px||||| »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »4.9.3″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

Les 26 & 27 septembre prochain, si les conditions sanitaires le permettent, se déroulera la 18e édition du Festival de Films Documentaires Femmes en résistance à la résignation. Il aura lieu à l’espace municipal Jean Vilar, à Arcueil.

 » Quelles que soient les circonstances, depuis toujours, les femmes ne se résignent pas face aux multiples obstacles mis sur le chemin de leur libération. Cette année, la programmation de notre festival sera largement inspirée des cinquante ans du MLF, ou plutôt de cinquante ans de documentaires qui s’intéressent aux femmes qui résistent à l’oppression patriarcale ! « 

 
Deux films retiennent particulièrement l’attention du GAMS :

 

In search, Beryl Magoko, Allemagne, 2018.

 

In search » de Beryl Magoko, Allemagne, 2018 | Festival ...

 

Beryl, une jeune femme courageuse et déterminée, parle de ses expériences de mutilations sexuelles féminines et de la nécessité de subir une chirurgie reconstructrice sur ses organes génitaux. Parlez à d’autres femmes et partagez leurs expériences.

Programmé le samedi 26 septembre à partir de 17h30.

 

Mon nom est clitoris, Lisa Billuart Monet & Daphné Leblond, 2019.

 

 

Ce documentaire est un dialogue entre jeunes femmes autour de la sexualité féminine. Avec une liberté, un courage et un humour communicatifs, elles partagent leur expérience et leurs histoires, dans la volonté de changer le monde autour d’elles et de faire valoir le droit des femmes à une éducation sexuelle informée, délivrée des contraintes et des tabous.

Programmé le samedi 26 septembre à partir de 20h30.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.