Une enquête révélée par “Le Parisien” détaille le phénomène de la médecine dite prophétique, particulièrement actif en Seine-Saint-Denis.

La Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) et la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) alertent : c’est un véritable business qui se met en place, et met en danger les “clients”.

Ces pratiques, sous couvert d’une offre thérapeutique médico-spirituelle, sont bien évidemment illégales parce qu’elles mènent à des dérives qui relèvent du pénal. Chaque année, on compte des dizaines de victimes mais trop peu osent encore témoigner car elles font l’objet de pressions.

Témoignages