Népal – La nouvelle Kumari

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Kumari Devi ("Living goddess") of Ka...
Image via Wikipedia

 

Source Reuters, Citée sur le Blog de Libération, ce jour.

La nouvelle Kumari a trois ans

Au Népal, une petite fille a été choisie comme la nouvelle Kumari, ou déesse vivante chez les hindouistes. Son règne s’étendra jusqu’à sa puberté.

Matina Shakya, la nouvelle déesse, à Katmandou, ce mardi. (REUTERS)

La petite Matina Shakya, jusque là simple petite fille de 3 ans, est devenue aujourd’hui une divinité. Les autorités népalaises l’ont consacrée comme la nouvelle Kumari, une déesse vivante, réincarnation selon certains de Kali, la divinité mère destructrice et créatrice de l’hindouisme.

Le processus de sélection de la jeune fille demeure secret. Des épreuves secrètes sont évoquées, mais le père de la nouvelle divinité a indiqué avoir seulement envoyé l’horoscope de sa fille au comité de sélection. Il s’est par ailleurs déclaré très fier de cet honneur fait à sa fille, bien qu’un peu désolé d’être séparé d’elle. Selon la tradition, l’élue doit ignorer la peur, avoir des yeux, des dents et des cheveux parfaits. Son pouvoir dure jusqu’à sa puberté, âge auquel elle doit se retirer, laissant la place à une autre.

Dans le passé, c’est la déesse qui conférait au monarque du pays le droit de régner chaque année. Si la coalition maoïste au pouvoir n’a pas abolie la cérémonie d’intronisation, elle a en revanche supprimé cet attribut. Ce rituel hindouiste est désormais surtout une aubaine pour le tourisme. Les visiteurs sont nombreux à se presser aux portes du vieux temple de Katmandou, datant du 15ème siècle, qui abrite la divinité.

Le débat s’est élevé autour des effets néfastes que peut avoir une telle nomination sur l’équilibre des petites filles. La cour suprême du Népal a émis un avis rappelant au gouvernement que les droits de l’homme s’appliquent même aux déesses.

(Source Reuters)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.