Le nouveau site internet du GAMS est en ligne !

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un nouveau site internet, toujours la même adresse Fédération GAMS !

Dans le Menu Qui sommes-nous ? , Les Soutiens, mis à jour et Notre Histoire, actualisée.

Dans le Menu Contact, la carte de France mise à jour, afin de vous orienter vers le GAMS en région, au plus proche de vous !

Et toujours dans Contact, Nous soutenir et Commander, vous avez la possibilité dorénavant d’adhérer ou de faire un don, par chèque, comme par Carte Bancaire ou paiement Pay Pal. Vous recevrez en retour, un reçu fiscal. Grâce à la déduction fiscale de 66% (dans la limite imposée par le Code des Impôts),  un don de 10 € ne vous reviendra qu’à  3 € ; un don de 20€ ne vous reviendra qu’à 7 € ;  et ainsi de suite… Vous aurez toujours la garantie que votre investissement reviendra directement aux premières concernées, en toute transparence. Tout don effectué avant le 31 décembre, vous permettra de déduire 66% de vos impôts, dans la limite imposée par la loi.

Les parties Mutilations Sexuelles FémininesMariages ForcésProfessionnels et Liens ont été intégralement remises à jour !

Des nouveautés !

  • La Partie Violences au nom des traditions se décline en deux sous-parties Polygynie et Crimes liés à l’honneur
  • Le Blog, où nous publions très régulièrement des informations sur les thématiques, pour lesquelles notre expertise est reconnue !
  • L’abonnement, à notre Infolettre mensuelle directement, sur notre site et la traduction automatique du site, dans de nombreuses langues.

Enfin, n’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux !  Le GAMS est présent sur Facebook et Twitter  !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.