Le GAMS pour les 70 ans du magazine ELLE !

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Cet article devait paraître à l’occasion du 25 novembre dernier, Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, pour les 70 ans du Magazine ELLE. Avec les attentats, je le pensais perdu. Mais voilà, il paraît aujourd’hui ! #25novembretoutelannée Alors Joyeux Noël !

Isabelle GILLETTE-FAYE, n’est pas fondatrice du GAMS, mais Directrice, et elle milite pour l’intégrité de toutes les femmes, depuis 1990. Le GAMS lui lutte contre les excisions depuis 1982.  « J’avais appris que des fillettes étaient mortes, en France, des suites d’une excision. C’est tout simplement intolérable. Alors j’ai décidé de me battre. À la suite de cela, nous nous sommes occupées des mariages forcés. Nous avons étendu notre combat à toutes les pratiques dites traditionnelles qui mettent les femmes en danger. En France, elles sont 60 000 à avoir subi une excision ! 30 % des filles de ces femmes-là sont menacées de l’être à leur tour. On a peu de chiffres sur le mariage forcé, mais il continue de toucher de nombreuses jeunes filles, originaires de Turquie, d’Algérie et d’Afrique subsaharienne, même installées en France depuis trois générations. C’est un sujet dont on ne parle jamais. Or, ce sont toujours des histoires de grande violence. Certaines acceptent ces mariages pour ne pas entrer en conflit avec leur famille. D’autres sont mariées très jeunes, religieusement, et on les voit aller à l’école la semaine et chez leur mari le week-end ! Enfin, il y a les prétendues “concubines“… La polygamie, avec son lot de jalousies, de haine, est toujours très douloureuse, les femmes, les enfants sont battus. Il est temps que cette situation cesse. »

Source : Magazine ELLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.