Mali : Un numéro vert pour secourir les femmes en danger

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »4.9.7″ hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

 

Les viols, les mutilations génitales féminines, les violences conjugales, les harcèlements en tout genre, les mariages forcés, etc. sont des atteintes graves à l’intégrité physique et morale de leurs victimes, contre lesquelles il faut lutter sans merci. Elles sont d’autant plus condamnables que les victimes sont des personnes vulnérables, femmes et enfants, souvent sans défense.

Pour faire face à cette injustice faite aux femmes et aux filles, la direction nationale de la police a lancé le numéro 80 00 11 32 aux femmes  partout dans le pays. Ce numéro permettra aux femmes victimes d’un tel acte d’être secouru le plus vite que possible par une équipe de force de sécurité une foi alerté la base sur ce numéro. Ce numéro vert est joignable partout à travers le pays et est disponible tous les jours et 24 h/24.

Pour  le représentant de l’ONU-Femme, le combat des violences faites aux femmes est en voie de réussir. Cette politique de la police nationale doit être soutenue. “Nous sommes en train de lever la chape de plomb qui pèse sur notre société. La ligne verte vient à point nommé. Elle vient s’insérer dans le combat auquel nous sommes tous partie prenante…”,  soulignera-t-il. Et de poursuivre que protéger les femmes en danger, c’est leur donner les moyens d’appeler à l’aide.

Selon le représentant du ministre de la Sécurité, l’installation de cette ligne verte permettra aux victimes de trouver non seulement une oreille attentive, mais aussi l’espoir d’une justice.

Le directeur général de la police a remercié le gouvernement et tous les partenaires pour cette ligne qui, selon lui, facilitera la traque des malfaiteurs.

ATTENTION  LE NUMÉRO A CHANGE LE 16 MARS 2016 ! Dorénavant composez le 80 333 !

Ligne verte 80 333 dédiée à l’alerte et au conseil des survivantes des violences basées sur le genre au Mali.

Pour information, deux lignes vertes dédiées à la lutte contre l’excision :

Au Burkina-Faso : 80 00 11 12

En Guinée-Conakry : 116

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.