Arrestation à Dublin d'un père suspecté d'avoir fait exciser sa fille de deux ans

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »3.27.4″]

Source (traduction GAMS) : Metro.co.uk & Desert Flower Foundation

Un homme a été arrêté suite à la mutilation génitale féminine présumée d’une petite fille de deux ans ; il  s’agit du premier cas du genre à Dublin.

Le père est d’origine Somalienne. Il a été arrêté le 24 septembre dernier.

Selon Le Mirror, la fillette aurait été hospitalisée.

En Irlande, les mutilations sexuelles féminines sont condamnées par le « Criminal Justice Act 2012). Les sanctions pénales prévues sont une amende maximale de 10 000 € (environ 8 600 £) et une peine de prison ne pouvant pas excéder 14 ans.

Et concernant la prévalence, ce sont environ 3 780 femmes qui ont subi au moins une forme d’excision qui résident sur le sol Irlandais.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.