Makémè Konaté dénonce les mariages forcés en Afrique

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »4.9.3″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

« Militante pour le respect des droits et l’émancipation de la femme, de la jeune fille et des enfants, Makémè Konaté, [16 ans], est la présidente fondatrice du Cercle des Jeunes Filles Battantes et Libres de Guinée, et coordinatrice Générale de la plateforme Woman And Challenge.
Voici son histoire. »

Une interview réalisée par Patrick Jean-Pierre.

Source : Médiapart.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.