Le président Obama, porte-voix de la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »3.27.4″]

The Guardian | 26/07/2015

 

Le président Obama, en tournée en Afrique, notamment au Kenya, a déclaré : « traiter les femmes comme des citoyens de seconde zone est une mauvaise tradition : elle vous maintient en arrière. Il n’y a aucune excuse pour les agressions sexuelles ou la violence conjugale, il n’y a aucune raison pour que des jeunes filles doivent subir des mutilations génitales, il n’y a pas de place dans une société civilisée pour le mariage précoce ou forcé des enfants. Ces traditions peuvent dater de plusieurs siècles ; elles n’ont pas leur place dans le 21e siècle. »

Lire un extrait de l’article (en anglais) 

Le discours d’Obama :

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Une réponse sur « Le président Obama, porte-voix de la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Plus à explorer

rond-popup

Fédération GAMS

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre Fédération. Contactez la Fédération nationale GAMS si vous souhaitez animer une délégation, dans votre région et/ou département.